Barbie fête sont 60e anniversaire

Culture populaire

Pour la petite histoire, Barbie (diminutif de Barbara, prénom de la fille de Madame Handler) est une poupée fabriquée par la société américaine de jouets Mattel et lancée en mars 1959 à la foire du jouet de New York par Ruth Handler

Ruth Handler s’inspire d’une poupée allemande appelée Bild Lilli que l’on retrouve dans les tabagie allemande et que l’on offre parfois aux hommes lors des enterrements de vie de jeunesse.

Pour éviter des problèmes avec la poupée Bild Lilli, Mattel achète les droits de Bild Lilli en 1964. On fait ensuite disparaître la poupée allemande du marché.

Comme le précise Orly Lobel dans son livre You don’t own me et comme le relate Mathieu Perreault dans un article publié dans le journal La Presse, « Mattel a dès le départ utilisé les services d’un gourou du marketing, un réfugié juif autrichien appelé Ernest Dichter, mentionne Orly Lobel. Il était spécialiste des publicités visant les femmes, au point que Betty Friedman l’a accusé dans son livre The Feminine Mystique de manipuler les émotions des femmes au profit du commerce. »

« Dichter, qui était psychologue, a compris que pour contourner les hésitations des mamans devant l’hypersexualisation de Barbie, il fallait la transformer en modèle pour les fillettes, lui donner une profession. C’était une idée de génie. »

À l’origine, la poupée est vendue blonde ou brune. Suite à des plaintes de parents, la taille de ses seins est réduite. Ceci dit, la taille de seins sera augmentée à nouveau en 1997. Puis variable pendant quelques mois (oui, oui). Par ailleurs, jusqu’en 1971, Barbie regarde de côté et non de face.

La première année, 350 000 poupées sont vendues au total. Depuis ce temps, 1 milliard de poupées ont fait le bonheur des petites filles à travers le monde.

Barbie est le premier jouet à utiliser intensivement la publicité TV pour rejoindre sa clientèle.

Depuis 2012, les ventes de Barbie ont plongé au dépends de la princesse Elsa de Frozen.

En parallèle, les idéaux de beauté ont changé, sous l’impact de Kim Kardashian et Beyoncé.

Dans ce contexte, il y a trois ans, le géant du jouet Mattel lançait trois nouvelles Barbie avec de nouvelles silhouettes : petite, grande et arrondie. Reste à voir si ce changement en profondeur va permettre de relancer de manière durable la marque chez les jeunes filles.