Quoi de neuf du côté “marketing sportif” ?

Marketing sportif

Sur le plan sportif, l’actualité marketing nous gâte en ce début d’année. C’est donc une occasion en or d’en discuter avec Louis-Philippe Brulé du 104,7 FM à Ottawa-Gatineau.

Pour un, selon The Times, le gouvernement japonais aurait décidé en privé que les Jeux olympiques devront être annulés à cause de la crise de la COVID-19. Il faut dire qu’une majorité de Japonais s’oppose à l’organisation des Jeux olympiques de Tokyo en 2021.

Ceci dit, officiellement, le premier ministre japonais et les organisateurs ont réaffirmé aujourd’hui leur intention de tenir les Jeux à partir du 23 juillet 2021.

Côté sport professionnel, on apprenait récemment que les cotes d’écoute de la LNH sont bonnes au Québec, au Canada et aux États-Unis en ce début de saison. La NBA peut aussi se targuer d’attirer advantage de téléspectateurs qu’en 2020, une année désastreuse pour le sport professionnel dans son ensemble au grand écran.

Parlant de télévision, de nombreux espaces publicitaires sont toujours disponibles pour le Super Bowl 2021 présenté cette année au réseau CBS. Déjà, on sait qu’Avocados (présent depuis 2015) et SodaStream n’annonceront pas cette année.

Signe des temps, Pepsi et Coca-Cola (les marques, je précise) seront aussi absentes sur le plan publicitaire cette année. Pepsi continuera toutefois à commanditer le spectacle de la mi-temps. En 2020, Coca-Cola avait investi 10 millions $ en publicité durant le Super Bowl.

Oh j’oubliais: coût de la pub de 30 secondes cette année: 5,5 millions $.

Pour en savoir davantage, je vous invite à écouter cette entrevue avec Louis-Philippe Brulé du 1047 FM à Ottawa-Gatineau.